Espagne: enfin la parité pour les congés parentaux!

paritéS’il y a un combat qui demeure toujours d’actualité c’est celui de l’égalité entre les hommes et les femmes! Et en matière d’égalité l’Espagne vient de franchir un nouveau cap en devenant l’un des seuls pays européens à offrir un congé parental de même durée aux hommes comme aux femmes! À l’heure actuelle, en Europe, seules la Suède et l’Autriche proposent des congés parentaux de durées similaires.

Si les congés accordés aux mères sont en général (beaucoup) plus longs que ceux accordés aux pères c’est que la société a toujours estimé que c’était à elles en priorité de rester à la maison. Mais les choses changent!  Le projet de loi proposé par le nouveau gouvernement socialiste Podemos, et voté le 26 juin (2018) par le parlement espagnol prévoit désormais 112 jours de congé rémunéré après la naissance ou l’adoption d’un enfant, et cela payée à 100 % du salaire. Il sera également possible pour les deux parents de demander un congé maximum de 16 semaines après la naissance d’un enfant.

Qu’en est-il ailleurs?

À titre de comparaison, en Suède les deux parents ont la possibilité d’avoir un congé de 480 jours après la naissance ou l’adoption d’un enfant, et en Islande la parité est également totale avec 90 jours de congé pour les deux parents. En France, la durée du congé maternité est de 16 semaines contre 11 jours pour le congé de paternité. Si les hommes souhaitent prolonger leur congé, l’indemnisation descend aux alentours de 400 euros par mois. Dans ces conditions-là, cela ne semble pas étonnant que seulement 4 % des pères choisissent de prolonger leur congé parental.

Bien que cette proposition de loi doive encore suivre une longue procédure parlementaire; elle a été votée à l’unanimité par le congrès, et entrera progressivement en vigueur. La mesure prévoit d’atteindre une égalité parfaite d’ici 2024.

Et au Québec?

Et bien on est encore loin du compte. Alors que la durée maximale continue du congé maternité est de 18 semaines, la durée prévue du congé paternité est de 5 semaines. Dans les deux cas, un congé parental pourra s’appliquer par la suite pendant 52 semaines continues au maximum. La législation prévoit néanmoins des différences de traitement si l’enfant est biologique ou adopté.

Source: Positivr Konbini –  CourrierInternationalLiberation – Educaloi.qc

Image: Shutterstock


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *