Une solution au désert alimentaire : une épicerie communautaire

batimentLe bâtiment 7, aussi connu sous le nom de B7 est un bâtiment symbolique de l’autonomie collective. Il est situé à la pointe Saint-Charles, dans un quartier défavorisé et avec son épicerie communautaire il apporte une solution concrète et originale au désert alimentaire.
Cette large surface de 90 000 pieds carrés a pour but d’accueillir à terme une microbrasserie, un atelier de menuiserie et de mécanique, un centre de divertissement pour jeunes, un centre de la petite enfance d’une capacité de 80 places et sans oublier son épicerie « le détour ». Ce pôle alimentaire va être totalement géré par ses membres. En effet, en échange de trois heures de bénévolat dans l’épicerie, chaque membre pourra avoir accès à des prix réduits sur tous types de produits. Une réelle épicerie communautaire, ouverte et gérée par tous!
batimentCe bâtiment n’a pu voir le jour qu’après l’abandon en 2012 d’un projet de Casino qui n’a jamais abouti grâce à la lutte des citoyens, parvenus à bénéficier de la somme d’un million de dollars pour la rénovation des lieux.
Le message diffusé à travers ce projet est fort : « à travers le bâtiment 7, on essaie de réinventer la société. Une société qui refuse la hiérarchie et la domination pour se réapproprier notre façon de décider » déclare Marcel Sévigny, membre du collectif « 7 à nous » et militant libertaire.
Aujourd’hui, 20 000 pieds carrés du bâtiment ont été aménagés et les travaux restants nécessiteront encore plusieurs millions de dollars, mais la détermination des citoyens et des concepteurs du projet reste intacte pour redonner vie à ce quartier.

Source : Radio CanadaRadio Canada Journal de Montréal Le détour


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *