Des vers pour manger nos sacs plastiques

Une découverte récente a démontré que des vers de cire habituellement utilisés par les pêcheurs en guise d’appât pourraient permettre d’éliminer les sacs plastiques en polyéthylène distribués dans les supermarchés partout dans le monde chaque jour.

Ces vers, habituellement détestés des apiculteurs, pourraient permettre de comprendre comment détruire nos déchets plastiques à plus grande échelle.

C’est une découverte qui a été faite de façon complètement anodine. Une chercheuse qui débarrassait ses ruches de ces vers en les plaçant au fur et à mesure dans un sac plastique s’est rapidement rendu compte que ceux-ci avaient réussi à former des trous dans le sac pour pouvoir s’en échapper. En 20 minutes, ces vers parvenaient à manger suffisamment de plastique pour pouvoir sortir du sac en polyéthylène. Pour visionner la vidéo qui témoigne de ce phénomène, cliquez ici.

En effet, ces vers habitués à déguster de la cire ont un estomac capable de digérer du polyéthylène, un composé chimique visible dans de nombreux sacs plastiques. Suite à ce constat, des recherches ont été lancées afin de comprendre, à travers le système de digestion de ce vers si la même réaction chimique serait reproductible à plus grande échelle afin de contrer la pollution plastique.

Cette découverte est un réel élan d’espoir lorsque l’on sait qu’un sac plastique met habituellement 450 ans pour disparaître complètement et que 50 % du plastique utilisé est à usage unique. Au lendemain de la journée mondiale de l’environnement 2018, basée sur le thème de la pollution plastique, nous espérons que cette nouvelle dévoile tout son potentiel dans le futur.

Sources: MashableFemme Actuelle Le Mag Futurism


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *